Prévention du sexisme

logo-point-vert.png

Formez vos référents en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et agissements sexistes.

Formez vos collaborateurs à démasquer et répondre au sexisme du quotidien au travail. 

Harcèlement sexuel ? Harcèlement moral ? Conditions de travail délétères ? Absentéisme ? Climat social dégradé avec les Représentants du Personnel ? Turn-over ? Contentieux ? Signalement de l'Inspection / Médecine du Travail ? Alerte de la CSSCT ?

Le sexisme fait partie des Risques Psycho-Sociaux qui ont un coût pour l'entreprise aussi bien au niveau humain qu'organisationnel. 

L'employeur a une obligation de sécurité de résultat en matière de santé et sécurité au travail. Pour ce faire, il doit mettre en place tous les moyens de prévention incluant la formation de ses collaborateurs.

Depuis 2018, désigner un référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes est devenu obligatoire « Dans toute entreprise employant au moins deux cent cinquante salariés est désigné un référent chargé d'orienter, d'informer et d'accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. » (article L. 1153-5-1 du code du travail) ainsi qu’au sein du CSE ( Article L2314-1 du code du travail).

J'anime des formations sur ce sujet en partenariat avec EKIWORK, organisme de formation.

Découvrez toutes nos interventions : ici !

Formez-vous :

Les collaboareturs et collaboratrices, agent.e.s, les manageurs et manageuses, les responsables RH, les représentant.e.s du personnel, les référent.e.s harcèlement et sexisme, les juristes.

Formation des Représentants du Personnel

IdentiteResEuroOptimal.png

Des formations adaptées et répondant aux obligations légales pour donner du sens aux mandats des Représentants du Personnel.

Contactez-nous aussi pour les sujets suivants : formations juridiques, conseil, audits, accompagnement à la négociation, coaching d'équipe, expertise, enquête paritaire,... 

Climat social dégradé ? Difficulté à négocier des accords ? Problèmes de régulation sociale ? Nouvellement élu / désigné en tant que membre du CSE / de la CSSCT ?

La paix sociale ne s'achète pas, elle se construit dans une relation de confiance et d'écoute afin que chaque décision soit co-légitimée entre la Direction et les Représentants du Personnel.

Et cela passe, en partie, par la formations des élus à l'exercice de leur.s mandat.s (article L. 2315-16 et -18 du code du travail).

De fortes obligations légales repose sur l'employeur en la matière.

 

Pour les membres du Comité Social et Economique  :

  1. Formation santé et sécurité : obligatoire pour toutes les entreprises.

  2. Formation économique et financière : obligatoire uniquement pour les entreprises dont l’effectif excède 50 salariés. (article L.2315-63 du Code du Travail).

Pour les  membres du CSE ou de  la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail une formation nécessaire à l'exercice de leurs missions d'une durée variable :

  • 5 jours dans les entreprises d’au moins 300 salariés ; 

  • 3 jours dans les entreprises de moins de 300 salariés.

J'anime des formations sur ce sujet en partenariat avec RES EURO CONSEIL, organisme de formation. qui détient l'agrément du Ministère du Travail.

Découvrez toutes nos interventions : ici !